Séance grossesse : Ysa

Aujourd’hui je vous présente des photos différentes de celles que je vous propose habituellement, j’ai eu la chance qu’une amie me fasse confiance pour immortaliser ce moment fabuleux et éphémère que réprésente une grossesse.

Voici donc quelques instants de cette séance un peu improvisée à mon retour de vacances, avec Ysa future maman d’un 3e petit bout.

Encore félicitations aux parents et aux grandes soeurs!

Et merci pour cette séance Ysa, hâte de découvrir le petit Nohan! (enfin pas de suite hein, laisse le encore un peu au chaud et repose toi bien!)

Projet 52, Semaine 35: Tatouage

Cette semaine le thème était « tatouage ». N’ayant pas de tatoués sous la main (dommage j’en connais des bien beaux, ils se reconnaitront, mais ils sont un peu loin!), je vous propose donc une petite photo de vacances prise cette semaine en Floride.

J’ai trouvé le look de cette boutique sympa et original!

N’hésitez pas à aller voir les autres photos de mes amis photographes sur le Projet 52

Si vous voulez me laisser un commentaire (ça fait toujours plaisir!), n’indiquez pas votre adresse email, car parfois cela ne prend pas le commentaire.

Projet 52, Semaine 34: Objet détourné

Cette semaine le projet nous proposait de détourner un objet de son utilisation habituelle pour en imaginer autre chose.

Allez voir les photographies de Chema Madoz, vous comprendrez mieux de quoi il s’agit pour ceux qui ne connaissent pas (comme moi avant d’aborder ce thème): José Maria Rodríguez Madoz, né à Madrid en 1958, est un photographe espagnol. Le noir et blanc est sa technique de prédilection, son expression graphique est aux confins du surréalisme et de l’allégorie. Par le mariage d’objets détournés, il suscite tantôt une réflexion sociétale, un éveil poétique ou un regard « décalé ». La dimension paradoxale de ses « raccourcis » visuels est un des éléments fondateurs de sa démarche: http://www.chemamadoz.com/# (source wikipedia)

Et donc « à la manière de », je vous propose une petite balade dans le jardin, et une photo que nous pourrions appeler « rencontre du 3e type sur une laitue ».

N’hésitez pas à aller voir les autres photos de mes amis photographes sur le Projet 52

Si vous voulez me laisser un commentaire (ça fait toujours plaisir!), n’indiquez pas votre adresse email, car parfois cela ne prend pas le commentaire.

Projet 52, Semaine 33: Bokeh à forme

Cette semaine un thème plus technique que les précédents : « bokeh à forme ».

Alors « bokeh à forme » c’est quoi?

Le bokeh (se prononce comme « beau quai »), d’origine japonaise, désigne le flou d’arrière plan permettant de détacher le sujet de son environnement. 

Un bokeh à forme en théorie est donc un bokeh où des formes apparaissent (en ayant pris soin de bricoler un cache sur son objectif pour faire apparaitre les dites-formes). Pour ceux qui veulent se lancer, je vous renvoie vers un lien de l’internaute qui décrit ce dont il s’agit: http://www.linternaute.com/photo_numerique/prise-de-vue/coeur-etoile-fleur-creer-un-bokeh-original/

Ceux qui me connaissent savent combien je suis douée pour tout ce qui est travaux manuels, du bricolage à la couture, et donc après avoir tenté de bricoler le cache plusieurs et fois et les résultats n’étant pas vraiment probants j’ai décidé de détourner un peu le sujet.

Voici donc une photo, avec dans le bokeh des formes assez caractéristiques.

N’hésitez pas à aller voir les autres photos de mes amis photographes sur le Projet 52

Si vous voulez me laisser un commentaire (ça fait toujours plaisir!), n’indiquez pas votre adresse email, car parfois cela ne prend pas le commentaire.

Projet 52, Semaine 32: Contre-jour

Cette semaine le thème est contre-jour.

J’avais pas mal d’idées car cette inspiration peut mener à plein de représentations différentes, je vous en présente une, prise à la tombée de la nuit.

Et n’hésitez pas à aller voir les autres photos de mes amis photographes sur le Projet 52 je suis certaine qu’ils ont fait des merveilles avec ce thème!

Si vous voulez me laisser un commentaire (ça fait toujours plaisir!), n’indiquez pas votre adresse email, car parfois cela ne prend pas le commentaire.